WADR on Twitter

Follow us

Recherche dans les archives

1 milliard pour une fréquence télé en Côte d’Ivoire

Antenne-RelaisAntenne-Relais (Photo: Suy Kahofi)
Mars 6, 2012

Les professionnels des médias sont impatients de voir la loi sur l’audiovisuelle de 2004 porter très rapidement ses fruits surtout au niveau du processus de libéralisation de l’espace audiovisuel. Mais ils devront devoir débourser 1 milliard de FCFA (2 millions USD) pour avoir une fréquence dans cet espace monopolisé par la seule télévision publique (Rti).

Le nouveau montant a été annoncé lundi par Ibrahim Sy Savanneh, président de la Haute autorité de la communication audio-visuelle (HACA).Il y a six mois environ la caution pour le dossier de demande de fréquence était à 500 millions de FCFA.

Les autorités ivoiriennes veulent avoir la certitude que les demandeurs réuniront les moyens techniques et financiers pour pouvoir pérenniser la vie des télévisions qui seront créées.

Pour le Président de la HACA, la Côte d’Ivoire a besoin de médias performants et concurrentiels capables de soutenir son développement économique et culturel. L’Etat ivoirien ne veut donc pas se lancer dans une aventure sans lendemain mais bien au contraire il veut se donner tous les moyens de réussir sa libéralisation.

«Les promoteurs seront des entrepreneurs audiovisuels à la tête de sociétés bien structurées capables de produire des émissions en adéquation avec les besoins de la population » a expliqué  le président de la HACA.

Les dispositions techniques de la Côte d’Ivoire lui permettent d’autoriser 5 nouvelles fréquences pour les télévisions.

Si le HACA a déjà une idée de ce doivent être les futures télévisions privées Ivoiriennes, elle n’est toujours pas capable de donner une date précise à laquelle les nouvelles chaînes pourront être visibles sur le petit écran.

« Je ne peux pas vous donner une date précise à laquelle la commission d’attribution des fréquences pourra siéger mais je peux vous garantir que toutes les parties-prenantes dans le processus sont à pied d’œuvre pour que cette commission soit opérationnelle », a ajouté M.SY Savané.

L'espace télévisuel ivoirien est occupé depuis les années 60 par la seule Télévision d'Etat, la RTI. La loi de libéralisation de l'espace audio-visuel a été votée en décembre 2004. Mais le décret d'application de cette loi n'a pas encore été pris par le chef d'Etat de Côte d'Ivoire.

 

Suy Kahofi   correspondant Abidjan

 


Tell a Friend

Commentaires

Plus d' informations dans cette rubrique