WADR on Twitter

Follow us

Recherche dans les archives

Ghana: un parti d’opposition demande la démission du chef de la police

Kwadwo Owusu Afriyie, SG du New Patriotic PartyKwadwo Owusu Afriyie, SG du New Patriotic Party (Photo: peacefmonline.com)
Avril 12, 2012

Le principal parti d’opposition du  Ghana, le New Patriotic Party (NPP), demande au Chef de la Police nationale de démissionner pour mauvaise gestion des forces de l'ordre et des violences qui ont eu lieu récemment dans le pays.

Pour le NPP Paul Tawiah Quaye, l’inspecteur Général de la Police du Ghana doit se ressaisir et traquer les hors la loi sans démoraliser les troupes.

Les actions menées par la police ont été répertoriées par les opposants au régime en place qui croit qu’elles nuisent à la morale des agents des forces de l’ordre.

Dans une déclaration signée par Kwadwo Owusu Afriyie, son secrétaire général, le New Patriotic Party demande au personnel de la police de rester neutre en traquant les hors-la-loi qui sèment la terreur à travers le pays.

"Nous  demandons au chef de la police de nous assurer qu’il va faire régner l’ordre  pour appréhender et poursuivre en justice les gens qui  constituent une menace à la paix et la stabilité de ce pays.", a-t-il déclaré.

"Sinon  il n’a rien faire  la tête de la police  de notre pays", a indiqué, M.Kwadwo Afriyie

Ni le directeur de la police ni l’administration n’ont encore réagi à la déclaration.

 

Le récit de Kofi Agyepong WADR Accra, traduit de l'anglais


Tell a Friend

Commentaires

Plus d' informations dans cette rubrique