WADR on Twitter

Follow us

Recherche dans les archives

Les conditions de vie des réfugiés maliens "se dégradent", Plan

(Photo: CICR)
Mai 10, 2012

Le nombre de réfugiés maliens dans les pays voisins a augmenté ces dernières semaines à un niveau jamais enregistré dans tout le Sahel, ils vivent dans des conditions précaires exposant des milliers d' enfants à de nombreux risques selon de l’ONG Plan Afrique de l’ouest.

Les vagues de déplacés se sont accrues du fait de la crise dans le nord-Mali tombé sous le contrôle des bandes armées au début du mois d'avril.

Plan a déployé plusieurs équipes d’assistance dans les pays voisins du Mali, notamment au Niger, au Burkina Faso et en Mauritanie, pour prendre soin des réfugiés, mais ses moyens actuels ne lui permettent pas de tenir plus de deux semaines encore, alors que des milliers d’enfants parmi les réfugiés sont exposés à des risques de maladies et de malnutrition.

"Toutes ses populations sont vulnérables, elles ont besoin d'eau, d'abris et de nourritures, elles ont aussi besoin de protection", a déclaré Bérenger Berehoudougou, responsable gestion des risques liés aux catastrophes à Plan Afrique de l’Ouest, dans un entretien avec la WADR.

Quotidiennement, Plan au niveau du Niger "donne de l'eau à près de 15 000 personnes" dans les différents camps de réfugiés, en dehors des distributions de vivres, d'articles non alimentaires et des activités de protection et d'éducation des enfants, selon M.Berehoudougou.

La situation des réfugiés maliens se dégradent du jour au lendemain dans les communautés d'accueil affectées déjà par la sécheresse, l’insécurité alimentaire et la période de soudure.

"C'est l'une des crises les plus majeures qu'on ait vues ces dernières années" et Plan est entrain de faire des forages pour "essayer d'assouvir un peu les besoins de ces populations", a conclu ce responsable de l’organisation humanitaire appelant la communauté internationale à redoubler d’efforts dans la fourniture d’assistance aux personnes les plus vulnérables dans le Sahel.

La crise militaro-politique au nord du Mali a entrainé hors des frontières maliennes environ 190 000 personnes et quelques 150 000 déplacés internes selon le Haut commissariat de l'ONU aux réfugiés. L’Afrique de l'Ouest est confrontée à une insécurité alimentaire qui menace près de 18 millions de personnes cette année.

 

Ecouter interview sonore: Bérenger Berehoudougou


 

 

 

 


Tell a Friend

Commentaires

Plus d' informations dans cette rubrique