WADR on Twitter

Follow us

Recherche dans les archives

Le Nigeria ne veut pas de Boko Haram sur la liste noire

Flashback scène d'attentat à la bombe perpétré par Boko Hramrevious Boko Haram attackFlashback scène d'attentat à la bombe perpétré par Boko Hramrevious Boko Haram attack (Photo: Flickr)
Mai 28, 2012

C’est officiel, le Nigeria ne veut pas que la secte islamiste Boko Haram soit inscrite sur la liste des groupes terroristes étrangers répertoriés par les Etats-Unis.

La demande officielle d’Abuja a été adressée à Washington, par le conseiller principal du gouvernement nigérian sur les questions sécuritaires le Général Owoye Azazi et l’ambassadeur du Nigeria aux USA après une série de rencontre avec des officiels américains à la Maison Blanche au cours de la semaine écoulée.

Le Nigeria a exprimé sa crainte de voir une telle décision rendre difficile le déplacement de ses citoyens nigérians vers les Etats-Unis, et aussi affecter le commerce bilatéral entre les deux Etats.

Donc le groupe Boko Haram pourrait ne pas figurer sur la liste noire de la CIA, malgré la pression exercé par 24 érudits américains sur la secrétaire d’Etat Hilary Clinton, l’exhortant à désigner la secte du nord du Nigeria « groupe terroriste étranger ».

L’organisation islamiste, auteur présumé ou avéré de plusieurs attentats à la bombe et des fusillades contre les symboles de l’Etat nigérian, des églises, et plusieurs autres édifices publiques, reste insaisissable, complexe dans son organisation et indescriptible pour les autorités nigérianes. C’est quoi Boko Haram ? Et qui se cache derrière la secte islamiste? 

 La réponse de Kunle Amuwo, analyste politique, professeur de sciences politiques et chercheur en charge du Nigéria à International Crisis Group (ICG):


Tell a Friend

Commentaires

Plus d' informations dans cette rubrique